lundi 24 juillet 2017

Prends-moi contre toi (Iris Julliard): une romance piquante et gourmande !







Auteur: Iris Julliard
Date de parution: 30 mai 2017
Éditeur: Éditions Addictives - Luv
Format Kindle






Indépendante, gourmande, pâtissière fantasque et croqueuse d’hommes, Leemon fuit l’engagement et les responsabilités.
Jake est tout son contraire : romantique, discipliné et cuisinier de renom, il fuit une vie qui ne lui convient plus. Il est tombé amoureux d’elle au premier regard, enfant, mais n’a jamais réussi à lui avouer ses sentiments.
Vingt ans plus tard, des retrouvailles inattendues sont l’occasion idéale de démarrer une belle histoire!
Ce serait beaucoup trop simple… Ajoutez une ex-femme mannequin – évidemment ! –, italienne et belle à couper le souffle – sinon, ce serait trop facile – ; un menuisier canon qui retient en otage votre escalier – une longue histoire ! – ; ou encore une meilleure amie qui vous pousse à vous caser – parce que non, les mères n’ont pas le monopole dans ce domaine ! – ; et vous aurez la recette d’un savoureux désastre !
 

Je remercie les Éditions Addictives de m'avoir fait découvrir cette romance des plus gourmandes !

Iris Julliard, nouvelle aux Éditions Addictives, nous entraîne dans les aventures de Leemon, héroïne des plus "attachiantes". 
Elle porte tellement bien son nom, Leemon! Acidulée et sucrée, douce avec cette pointe d'amertume... Loin des personnages féminins rêveuses et romantiques, en quête du grand amour, Leemon se distrait auprès d'un homme le temps d'une soirée, et ça s'arrête là. 
Côté job, c'est une passionnée et elle est bourrée de talents: excellente pâtissière, elle travaille dur également à la rénovation de la maison héritée de sa grand-mère afin de réaliser son rêve: ouvrir un Bed & Breakfast. 
Elle est très proche de son amie, Lauren et leurs échanges sont pleins d'humour et de complicité tendre. Bien que différentes, elles sont très soudées et travaillent ensemble. 

Alors comment va naître la relation entre Leemon et Jake ? Iris Julliard nous propose un début d'histoire tout mignon, deux enfants qui se croisent, quelques mots échangés, une belle rencontre, si furtive mais pourtant si marquante, un doux souvenir qui restera dans la mémoire de ces deux enfants devenus adultes.
Jake et Leemon... Lui ne la jamais oublié, l'observant en secret lorsqu'il était adolescent, n'osant pas sortir de l'ombre. Puis est parti construire sa vie ailleurs. 
Même si nous suivons principalement le point de vue de Leemon, j'ai particulièrement apprécié quelques chapitres du point de vue de Jake, permettant de mieux le comprendre et donnant un bon rythme à l'écriture.
Quand ils se croiseront de nouveau des années plus tard, Leemon ne sait pas à qui elle a affaire mais on sent pourtant un lien, quelque chose d'invisible qui les lie tous les deux. Leurs échanges sont tendus, complexes, ils se provoquent, se cherchent, s'attirent, se rejettent... Que d'étincelles ! 
Jake est romantique et va devoir composer avec les conquêtes de Leemon et son attitude désinvolte avec la gent masculine.

Autour de leur passion commune de la cuisine, l'auteure nous propose un univers riche et varié: une petite ville où tout le monde se connaît, les préparatifs du mariage de Lauren, les travaux de Leemon, des personnages secondaires drôles, attachants ou horripilants... On ne s'ennuie pas un instant. Accompagnée d'une play-list très sympathique, Iris Julliard nous fait vibrer et danser sur des rythmes sensuels. 
Entre cuisine, danse et travaux , la température monte entre Leemon et Jake et les sentiments risquent de devenir beaucoup plus intenses que ce que voudrait Leemon.
Et quand elle se prend de plein fouet ce que Jake voulait fuir et lui a caché, la colère et la déception seront des plus fortes.

Mais c'est sans compter une histoire de recette de tarte au citron meringuée ! 😉 Mais chut, je ne vous en dis pas plus !

J'ai adoré cette romance en un seul volume, qui se savoure comme un bon gâteau. Les chapitres aux titres gourmands et alléchants défilent très vite, l'histoire est captivante et délicieuse à souhait.
Je vous recommande vivement de découvrir cette belle histoire, moderne et sexy, douce et piquante... et pourquoi pas de réaliser la recette de la fameuse tarte au citron que nous propose l'auteure à la fin du roman!

 Image Pixabay



" Sans que je m’y attende, Jake attrape mes cuisses et me hisse sur le plan de travail. La situation échappe totalement à mon contrôle. Sa respiration se fait erratique et ses mains parcourent mes cuisses nues sous ma jupe. Je devrais lui demander d’arrêter, pourtant je n’en ai aucune envie. J’ai chaud, j’ai soif de lui, soif de connaître le goût de ses lèvres et de sa peau sur ma langue. Je veux le sentir, toujours plus près de moi. Sentir sa peau nue contre la mienne. Sentir la sensation de lui en moi.
Et puis, trop tôt, trop vite, il s’écarte de moi.
– Je suis désolé… s’excuse-t-il en s’éloignant.
Je n’ai pas le temps de réaliser que la porte de la cuisine claque de nouveau. Vient-il vraiment de me laisser en plan une seconde fois ? Qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter d’être traitée de la sorte ? En temps normal, je serais passée à autre chose mais…
La porte qui claque à nouveau coupe le cours de mes pensées. Il lui faut moins de temps pour s’approcher de moi qu’il ne m’en faut pour réaliser ce qu’il est en train de faire. Doucement, il passe une main derrière ma nuque avant de poser un baiser aussi doux et intense que furtif sur mes lèvres.
– Et désolé aussi pour ça, dit-il simplement avant de tourner les talons une nouvelle fois.
Je reste de nouveau interdite. Mais cette fois, un sourire pointe sur mes lèvres. Je ne sais pas si je dois être en colère ou me laisser porter par la colonie de papillons qui s’envolent dans mon ventre. Mon regard se pose sur l’assiette à côté de moi : la glace a fondu depuis longtemps.
– Ce mec est un mystère, déclaré-je, complètement déroutée.
Mais une chose est sûre : l’ennemi vient de marquer un point.
Tout en nettoyant le plan de travail, je repense à ce qui vient de se passer. Ce n’était qu’un simple baiser après tout, j’en ai connu d’autres. Je décide de ne pas en faire toute une histoire : cette parenthèse enchantée n’était qu’une simple trêve. "
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous à Central Park (Sarah Morgan) : le 2ème volume très romantique de la série Coup de Foudre à Manhattan

Si c’est l’amour inconditionnel que tu cherches, adopte un chien.

 



Auteur: Sarah Morgan
Date de parution: 1er juin 2017 (broché)
Éditeur: Éditions Harlequin 
Collection :  &H






Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour  : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire  : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.


Voici le deuxième tome tant attendu de la série "Coup de foudre à Manhattan" dont je vous parlais ici.
Après avoir adoré le premier volume, je me suis plongée avec plaisir dans la suite des aventures de notre trois amies soudées et pleines de rêves.


Dans ce nouveau volet, nous découvrons la complexe Frankie, l'amie de Paige, l'allergique phobique des amours à l'eau de rose et de tout ce qui touche de près ou de loin aux mariages. C'est sans compter Matt, le frère protecteur de Paige, bien décidé à transformer leur simple amitié en véritable relation amoureuse.
En effet, l'attirance que l'on pouvait entrevoir dans le 1er tome se confirme ici, semble d'ailleurs avoir toujours été mais non-dite, mais rien n'est joué d'avance.
La route ne sera pas facile pour que Frankie accepte d'ouvrir son cœur, et de laisser un homme entrer dans sa vie, elle qui est véritablement marquée par le divorce de ses parents et ne croit absolument pas en l'amour.
C'est avec beaucoup de patience et de tendresse que Matt va se rapprocher de Paige et tenter de l'apprivoiser, d'apaiser cette peur d'aimer et de souffrir ancrée en elle depuis des années.
Ce tome n'est pas seulement une jolie romance. Il nous parle de confiance en soi, en l'autre, de remise en question, de réconciliation avec des évènements douloureux du passé pour aller de l'avant et retrouver la sérénité.

Sarah Morgan a su proposer un style différent tout en gardant les mêmes personnages et le même univers, toujours avec une écriture touchante, mais également pleine d'humour, pétillante et pleine d'émotions.

La personnalité de Frankie est complexe. Derrière ses réparties cinglantes et son cynisme, elle est totalement fidèle en amitié, indépendante et combative au travail, toujours là pour Paige et Eva malgré son aversion pour les mariages (ce qui est un peu compliqué quand on a monté une boîte d'évènementiels !). Elle porte en elle des blessures, un secret depuis la séparation de ses parents, une culpabilité qui ronge. Et la honte, due au comportement discutable de sa mère, la peur d'affronter les regards et les jugements de ceux qui pourraient la comparer à elle.
Mais vous découvrirez que l'on peut parfois porter un regard erroné, faussé sur soi et sur les autres.

Peu à peu, par des moments emplis d'une belle complicité, Matt et Frankie se découvrent, s'étonnent, s'attirent. 
Matt est vraiment un mec bien, patient, prévenant et romantique. Il pourrait d'ailleurs collé parfaitement au profil du Prince Charmant que recherche Eva, l'éternelle romantique.  Mais c'est l'indomptable Frankie qui le fait totalement craqué. Il ne cherche cependant pas à la brusquer mais il arrive à faire tomber ses barrières.
Étape par étape, il lui redonne confiance en elle, lui montre que l'amour n'est pas systématiquement synonyme de souffrance et de trahison, et qu'elle peut croire en lui et à la relation stable, faite de respect, de complicité, de tendresse qu'il lui promet.

Côté personnages secondaires, nous retrouvons avec plaisir notre couple de "Nuit blanche à Manhattan" Paige et Jake, qui filent toujours le parfait amour, et Eva, qui désespère de trouver un jour son homme idéal (qui devrait se montrer dans le troisième tome "Noël sur la 5ème Avenue" à paraître le 2 novembre 2017, mais nous avons déjà une petite idée de celui qui pourrait faire battre son cœur, non ? 😉 ).
Toujours aussi impliquées dans leur entreprise "Urban Genie", les trois amies partagent toujours autant une belle complicité et se soutiennent au quotidien.

Sarah Morgan nous offre encore une magnifique romance, à dévorer sans plus attendre, dans des décors magnifiques (nous quittons d'ailleurs un peu New-York le temps d'un week-end des plus  romantiques), où le thème de l'amitié sincère qui fait naître un amour solide et durable vous fera vibrer et rêver.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 juillet 2017

Resist or not (Clara Oz)

image Pixabay





Auteur: Clara Oz
Date de parution: 15 mars 2017 (1/6)
Éditeur: Éditions Addictives
Format Kindle




Eva est prête à conquérir New York, à remporter haut la main le concours de création d’une prestigieuse joaillerie, Eva est… en retard pour cette épreuve !

Dans une course contre la montre effrénée, elle se retrouve coincée dans un ascenseur avec un inconnu aussi mystérieux que sexy… et forcément, elle enchaîne les maladresses !

Et l’apothéose, c’est de découvrir que cet homme sorti de ses fantasmes… pourrait devenir son patron.

Leur attirance est aussi irrépressible qu’interdite, et à tout désirer, ils pourraient tout perdre !
Je vous parle aujourd'hui d'une nouveauté des Éditions Addictives, dont les quatre premiers volumes (sur 6) sont d'ores et déjà disponibles. Je les remercie d'ailleurs pour l'envoi de ce roman.
A mi- lecture, je peux déjà vous dire que cette histoire a su me surprendre. 
Clara Oz est une nouvelle auteure qui nous embarque avec son roman dans l'univers inédit de la joaillerie. 
Eva espère décrocher le job de ses rêves, accompagnée de ses deux amis. Une opportunité, un concours, des maladresses, la voilà qui rencontre Lukas, celui qui pourrait devenir son patron, attirant, sexy, goût de l'interdit...
 
Dès les premiers chapitres, l'auteur donne le ton: la compétition est lancée entre les trois amis, chacun ayant des projets de vie différents mais l'envie d'intégrer la prestigieuse joaillerie pour y arriver, nous sentons déjà les tensions et les jalousies qui couvent, et ces brillants talents pourraient bien être convoiter par d'autres...
Racontés à la première personne, nous suivons majoritairement le point de vue d'Eva, dont l'auteure nous fait partager avec beaucoup d'humour toutes les petites réflexions qu'elle se fait à elle-même, mais j'aime aussi le fait que certains chapitres nous donnent le point de vue de Lukas. Une histoire à deux voix qui nous permet de mieux cerner les personnages et de partager leurs sentiments.
Les dernières pages du premier volume nous laissent dans l’incompréhension totale: nous serions-nous tromper sur les intentions de Lukas?
***
J'étais impatiente de découvrir la suite des aventures d'Eva et le deuxième volume est une véritable surprise.Tout semble s'arranger dans une autre direction que celle que nous envisagions dans le premier volume. 
Après la désillusion, nouveau job, nouvel appart, nouveaux collègues chaleureux et nouveau patron charmant pour Eva. Bien qu'elle se pose beaucoup de questions sur les réelles intentions de Lukas, elle essaie de tourner la page et d'aller de l'avant. 
Le personnage de Lukas n'apparait pas immédiatement, si bien que je me suis demandée si finalement le personnage masculin principal n'était peut-être pas celui qu'on croit... 
En effet, Clara Oz brouille un peu les pistes et la majorité des chapitres étant du point de vue d'Eva uniquement, il nous faut patienter un peu pour en apprendre un peu plus sur ce qui apparaît désormais comme un énorme malentendu... provoqué! 
Plusieurs pistes semblent se dessiner pour l'expliquer mais l'auteur parsème des petits indices par-ci, par-là, dans une écriture plus captivante au fil des pages. Un nouveau personnage féminin fait son entrée, adorable et touchante et sera certainement d'un grand soutien pour Eva dans les chapitres à venir.

***
Dans le troisième volume, Clara Oz ajoute une corde à son arc et nous déroule une histoire prenant une tournure qui n'est jamais celle à laquelle nous pensons.
Elle aborde alors un sujet de société actuel, grave, touchant et révoltant. A travers le personnage de la maman d'Eva, elle sensibilise sur le drame vécu par des milliers de femmes au quotidien, encore tabou. Avec beaucoup de sensibilité, elle décrit l'incompréhension, les doutes et la colère d'Eva mais également sa culpabilité de n'avoir rien remarqué. 
Toutefois, au delà de ces instants graves, l'auteure nous fait partager des instants de légèreté et de sensualité entre nos deux personnages principaux.  Lukas se dévoile un peu plus, et profite de ne pas encore être le patron d'Eva pour lui faire baisser la garde.
Mais c'est aussi le temps de la réflexion pour Eva quant à la direction professionnelle à prendre. Elle souhaite respecter ses principes et ne pas mélanger plaisir et travail. Mais Lukas sait se montrer très...persuasif!
Nous retrouvons également ce sentiment de malveillance et de trahison que l'on sentait dans le premier volume.  Dans l'entourage de Lukas, mais également celui d'Eva, les menaces planent.
Je regrette juste que chacun des volumes soit si court. J'attends avec impatience le volume suivant pour voir quelles surprises nous réserve encore Clara Oz. 

 ***
Dans de quatrième volet, Eva prend enfin la place qui lui revient chez Stetson, celle qu'elle aurait dû occuper depuis le concours. Mais le doute plane toujours quant à l'auteur des e-mails malveillants, même si Lukas semble percevoir une piste sérieuse. Et le personnage de Bart se montre plus que récalcitrant à voir débarquer la jeune créatrice.
Sans compter la mystérieuse Amy et ses révélations sur sa naissance... Clara Oz distille quelques vérités mais continue de semer doute et suspens pour nous tenir en haleine.
J'ai particulièrement apprécié le passage très touchant consacré à la rencontre entre la mère et le père de Lukas, leur amour naissant et la création de la joaillerie. Ce qui rend encore plus improbable les révélations d'Amy et qui nous trouble un peu plus.
La relation entre Eva et Lukas s'intensifie un peu plus et on ressent le véritable engagement de Lukas mais il manque toutefois un peu plus de passion et d'étincelles entre les deux.
 
" – Je crois que vous avez appuyé sur l’arrêt d’urgence, me dit-il d’un ton calme, d’une voix grave et chaude.
– Oh, mon Dieu !

Je me retourne, constate qu’en effet, le bouton scintille d’un rouge vif. Alors que je m’apprête à annuler l’arrêt, sa main se pose sur mon poignet pour me stopper dans mon élan. Je perçois avec acuité la chaleur qui se dégage de sa paume, chaleur qui parcourt tout mon corps, jusqu’au creux de mon ventre. Je me tourne vers lui, interrogative, et suis de nouveau happée par le magnétisme qui se dégage de cet homme. Mon cœur tressaute, cabriole : il se tient vraiment près de moi. Très près. Trop près. Je peux sentir des effluves de son parfum, des notes de citron et de verveine, je crois bien, mêlées à une odeur plus masculine, virile. Tout en plissant les yeux et avec un sourire malicieux, il me dit :

– Si j’étais vous, avant de relancer l’ascenseur, je réajusterais les boutons de mon chemisier correctement.

Il lâche mon poignet et me désigne mon haut.

Je ne comprends pas tout de suite ce qu’il me dit. Décidément… Je reste hypnotisée par son visage si gracieux quelques instants – une éternité ? – puis mon regard descend vérifier que c’est une blague.

Hein, c’est une blague ? Ça ne peut qu’être une blague !

Sans réfléchir, je fourre mes affaires dans les mains de l’homme qui me regarde d’un air indéchiffrable.

Ni une ni deux, je déboutonne mon chemisier, l’ajuste et le reboutonne aussitôt. Puis je réalise que je viens d’offrir une vue pour le moins explicite à un inconnu. Je relève lentement les yeux de mon vêtement pendant que mes joues s’enflamment et croise un regard amusé. L’homme que j’ai encombré de mes affaires laisse échapper un petit rire en reculant. Un petit rire enchanteur, communicatif, qui résonne entre nous et qui a, outre le fait de me toucher en plein cœur, le pouvoir de me faire sourire moi aussi.

– Oh ! Je suis désolée ! Je… n’ai pas réfléchi.

Et le record du nombre de Oh stupides prononcés aujourd’hui revient à… Eva Scott !

– Pas de problème, répond-il d’une voix rauque.
– Euh… si, quand même !
– Je vous assure, tout va bien, insiste-t-il en me tendant mes affaires. J’ai vu pire, croyez-moi."
Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui de vous deux vol.3 (Florence Mornet) : un troisième volume tout simplement superbe

(Image Pixabay)


Auteur: Florence Mornet
Date de parution: 18 Juillet 2017 (volume 3)
Éditeur: Éditions Addictives - Luv
Format Kindle







Sarah a tout pour être heureuse : un compagnon aimant, un job en or…
Alors que la date de son mariage avec Gabriel approche, Sarah s’enfuit à l’autre bout du monde. De quoi a-t-elle peur ? De s’engager pour la vie avec un homme qui ne fait plus vibrer son cœur depuis longtemps ? D’avoir choisi la raison plutôt que la passion ?
Mais elle n’avait pas prévu que le passé se rappellerait à elle et que son chemin croiserait à nouveau celui de Matt.
Et pourtant… Toujours aussi mystérieux que sensuel, d’un regard, il bouleverse toutes les certitudes de Sarah.
Coïncidence ? Coup de pouce du destin ?

Qui de vous deux ? nous conduit dans les méandres du cœur d’une jeune femme perdue dans ses sentiments. Un roman réaliste, une romance du quotidien, qui parlera à toutes celles et tous ceux qui se sont un jour posé la question : Pourquoi lui ? Pourquoi moi ?



Voici le troisième (et dernier) volet de cette série qui m'a totalement conquise. Je vous ai présenté les deux premiers volumes ici. Et le coup de cœur s'est évidemment confirmé au fil des pages.

Comment réagir lorsque votre cœur ne s'emballe plus pour l'homme qui partage votre vie depuis plusieurs années déjà mais qu'il semble retrouver tout son souffle lorsque réapparait votre amour de jeunesse ?

Le temps du choix est arrivé pour Sarah et Matt mais rien n'est évident. Dans cette troisième partie,  Florence Mornet continue de nous captiver avec brio par cet amour de jeunesse qui remet tout en question et décrit avec beaucoup de réalisme toute la palette d'émotions par laquelle passent les personnages. 
A plusieurs reprises, elle arrive à nous faire douter de l'issue du roman, et nous fait réfléchir sur les conséquences des choix de chacun. 
Les statuts des uns et des autres se trouvent bousculés: amis, amants, conjoints, ex-conjoints... dans un mélange d'amour, de passion, de colère, de tendresse, de pardon. 
Toujours au milieu d'un décor somptueux, aidés et soutenus par Nini et Tahiri, Sarah et Matt arriveront-ils à prendre la bonne décision ? 
Je ne veux pas tout vous dévoiler, mais je peux vous dire que je n'ai pas lâché ma lecture jusqu'à la dernière page, et que j'ai adoré les derniers chapitres avec leur effet "miroir" entre Sarah et Matt.
J'ai juste trouvé l'épilogue est un peu court, on se sent un peu triste de laisser ces deux personnages si attachants. 

Merci à Florence Mornet pour cette magnifique lecture, intense et dépaysante!
Rendez-vous sur Hellocoton !

En voiture Simone ! (Aurélie Valognes) : une comédie familiale bien sympathique pour commencer les vacances


  On ne choisit pas sa famille !





Auteur: Aurélie Valognes
Date de parution: 29 mars 2017 (broché)
Éditeur: Le Livre de Poche







Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. 
Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

J'avais envie d'une lecture toute légère pour débuter ces vacances et j'avais entendu parler en bien de ce livre alors quand je l'ai vu en librairie, je me suis laissée tenter. Et je n'ai pas été déçue! 

Bienvenue dans cette famille ordinaire, où chacun essaie de composer avec le caractère de l'autre lors de chaque repas ou vacances en famille. On se juge, on parle dans le dos, on essaie de se faire accepter, on passe de bons moments de partage, on s'aime !
Avec beaucoup d'humour, l'auteure nous fait partager des tranches de vie et les points de vue des différents membres de cette famille. On peut tous se reconnaitre à un moment dans une de ces  situations ou dans un des personnages.
Le livre se nommait initialement "Nos adorables belles-filles" (paru chez Michel Lafon). En effet, même si nous ne suivons pas exclusivement le point de vue des trois belles-filles de la famille, toute femme en couple se remémorera à travers les situations qu'elles traversent la gêne de la première rencontre avec les beaux-parents, la volonté de faire bonne impression, celle de se faire accepter dans la famille, la difficulté parfois d'être soi-même au milieu d'une tribu et d'imposer en douceur son caractère, ses principes d'éducation, son mode de vie...
Et puis de l'autre côté, il y a les doutes des beaux-parents pour ne pas faire d'impairs, ne pas être justement les beaux-parents "rasoirs" ou "pénibles" et pouvoir réunir sous le même toit toute la famille pour partager les fêtes, les anniversaires, les vacances...

J'ai apprécié les chapitres courts et rapides, pour une lecture facile et légère, ayant pour titre des expressions françaises, petit clin d’œil de l'auteure. Le roman se lit très vite, l'écriture est pétillante et fraîche, avec la Bretagne pour décor. Plusieurs passages vous feront sourire. C'est un livre qui fait du bien au moral. Quelques petites caricatures et un évènement dramatique qui m'a quelque peu laissée perplexe mais je vous recommande évidemment ce roman, surtout si vous passez des vacances dans votre famille ou votre belle-famille cet été ! 😉


Rendez-vous sur Hellocoton !